Apprendre une langue, c'est quoi?

Mis à jour : mars 31

Quelques chiffres et des ondes positives



Vous voulez apprendre une nouvelle langue étrangère? Très bien! Au début, c'est chouette et intéressant Ou pas... Mais vous avez l'impression de rester scotché sur la première marche.


Quel est le mode d'emploi pour passer du niveau A1 au A2, puis pour progresser jusqu'au B1, B2? Ou aller encore plus loin...


Il faut tout d'abord connaître un certain nombre de mots.

A1 : environ 500 mots (découverte)

A2 : entre 800 et 1200 mots (survie)

B1 : entre 1500 et 2000 mots (vie quotidienne)

B2: environ 2400 mots (utilisation professionnelle)

C1 : large éventail de vocabulaire (couteau suisse ;-) vous pouvez gérez toutes les situations qui se présentent à vous)

C2: connaissance approfondie et spécialisée (vous vous débrouillez mieux que le locuteur natif moyen)


Au fait, saviez-vous qu'il est possible de trouver des listes de fréquence des mots français et aussi d'autres langues sur le web? Découvrez quels sont les 2000 mots français les plus utilisés. Vous les connaissez tous? Si vous lisez cet article en français, c'est probable que oui. Faites le même exercice pour l'anglais, l'allemand ...


Encore quelques chiffres intéressants:

On dénombre jusqu'à 100 000 mots dans un dictionnaire français et jusqu'à 500 000 dans l'Oxford English Dictionary!

Au quotidien, un adulte utilise de 300 à 3000 mots différents.


Mais, au fait, connaître un mot, ça veut dire quoi? Trois aspects doivent être pris en considération:

1. Comment se prononce-t-il et s'écrit-il?

2. Quelle est sa signification?

3. Comment s'utilise-t-il?


Et comment passe-t-on du stade laborieux où l'on trouve avec lenteur et difficulté une information dans son cerveau à une réponse automatique avec le bon mot, dit, compris ou écrit correctement dans son contexte? LA RÉPÉTITION!


À vrai dire, certains mots, tels les jurons, seront immédiatement gravés dans votre mémoire! D'autres s'y refusent. La plupart du temps, 5 à 20 répétitions sont nécessaires pour ancrer une nouvelle connaissance dans votre cerveau. Et je ne parle pas de répétition mécanique, mais de l'utilisation du mot associée aux divers sens: vous devez l'entendre, le dire, l'écrire, le mettre en lien avec des émotions... de préférence des émotions positives!


Si vous êtes stressé, de mauvaise humeur pendant le cours, votre cerveau ne sera pas aussi réceptif. Donc l'environnement dans lequel se passent vos apprentissages revêt une énorme importance. Il doit être confortable, positif et stimulant.


C'est la raison pour laquelle je propose des cause-cafés et bars bavards, des activités et des ateliers, du coaching pour apprendre en autonomie. Par ailleurs, dans ma pratique d'enseignante, j'utilise une approche créative et dynamique.


Vous voulez en savoir plus? Contactez-moi.


8 vues

2020 © Les Mots